Numérisation et mise en forme HTML (23 septembre 2000) :
La diffusion est libre et gratuite à condition toutefois de garder cet en-tête.

Marquis de Sade
(1740 - 1814)


Historiettes,
contes et fabliaux


    Lecteur, joie, salut et santé, disaient autrefois nos bons aïeux après avoir fini leur conte. Pourquoi craindre d'imiter leur politesse et leur franchise ? Je dirai donc comme eux : lecteur, salut, richesse et plaisir ; si mes bavardages t'en ont donné, place-moi dans un joli coin de ton cabinet ; si je t'ai ennuyé, reçois mes excuses et jette-moi au feu.

- Autres textes du Marquis de Sade -

©2007 Sade-ecrivain.com - Contact - Forum -